Varosliget: Autour de la Place des Héros.

Ce sont les célébrations du millième anniversaire de l’arrivée des Magyars dans le bassin des Carpathes qui entraînèrent l’édification de tous les monuments de cette immense place: le Château de Vajdahunyad, conçu à l’origine, en carton et en bois pour représenter tous les styles architecturaux qui existaient en Hongrie depuis sa création, la Galerie Mucsarnok, le Musée des Beaux- Arts malheureusement fermé pour travaux lors de ma venue et bien sûr l’imposant et tape à l’œil monument commémoratif.

Sur un charmant îlot artificiel, le château de conte de fées Vajdahunyad, aujourd’hui siège du Ministère de l’Agriculture, a été créé d’après les plans d’Ignac Alpar et reconstruit en pierre en 1904 devant son grand succès familial et touristique!

C’est un vrai voyage à travers le temps que l’on fait en y déambulant puisqu’il est divisé en quatre sections. Une partie Romane, une autre Gothique, une troisième Renaissance et la dernière Baroque.

Dans la partie « art roman » on peut voir la copie exacte du portail de l’église bénédictine de Jak non loin de la frontière autrichienne.  De style roman tardif ce modèle d’architecture qui date de 1214 est considéré comme l’un des plus beaux du monde.

Situé au bord de l’étang de Varosliget la partie gothique, copie du Château de Honedoara (appelé aussi Château de Corvin) dans la région aujourd’hui roumaine de la Transylvanie et selon la légende, ancienne demeure du Comte Dracula! contribue à donner à l’ensemble un caractère des plus romantiques.

L’aile est véritablement calquée sur celle du château roumain.  Les tourelles, la grande tour, le portail ogival.

Le Pavillon baroque rend hommage à l’architecte Fischer Von Erlach et abrite le Musée de l’Agriculture.

Face au Musée de l’Agriculture, se tient la sculpture en bronze  d’Anonymus, scribe à la cour du roi Béla III (12ème s)signée Miklos Ligeti (1903).

Evidemment le mélange de styles s’aperçoit de loin, tourelles en tout genre, toitures  variées avec en prime un aperçu des tuiles Zolnay vernissées.

Et les façades fourmillent de détails architecturaux…

La Galerie Mucsarnok

Construit également à l’occasion des festivités du Millénaire de 1896, l’ imposant édifice néo-classique conçu par Fulop Herzog et Albert Schickedanz en 1895 abrite peintures et sculptures contemporaines.

Le fronton néo-classique met en valeur une mosaïque très colorée qui a été ajoutée entre 1938 et 1941 et représente St Etienne en protecteur des Beaux Arts.

Le portique est impressionnant et les chapiteaux dorés brillent de mille feux sous les rayons du soleil.

Derrière le portique la fresque en trois parties de Lajos Deak Ebner représente le Commencement de la Sculpture, les Sources des Arts et les Origines de la Peinture.

On retrouve les Armoiries de la Hongrie au-dessus des portes.

Brique rose, sculptures, médaillons, mascarons courent à profusion sur les façades de la galerie.

La Place des Héros. (Hosok ter)

Le Monument dessiné par Gyorgy Zala et Albert Schickedanz pour la commémoration du millénaire voulait traduire le sentiment de fierté nationale de l’époque. Il a été achevé en 1929 seulement.

Au centre, la colonne corinthienne s’élance à  36m de hauteur. A son sommet, l’archange Gabriel brandit la couronne du roi Istvan et la croix apostolique.

Au pied de la colonne, se tiennent fièrement les statues équestres du Prince Arpad et des six autres chefs de tribus magyares.

De chaque côté de la colonne de l’Archange, deux colonnades en hémicycle complètent l’ensemble.

A chaque extrémité sur les larges piliers, des groupes allégoriques représentent la Connaissance et la Gloire, le Travail et la Prospérité, la Guerre et la Paix.

Entre les colonnes se tiennent solennelles les statues des héros de la Patrie.

Les bas-reliefs racontent les différentes périodes de l’histoire de la ville.

Le Musée des Beaux-Arts, en réfection lors de mon passage, n’était pas accessible mais il se trouve également sur la Place en face de la Galerie Mucsarnok .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s