Budapest: Autour de la Place de la Liberté. (Szabadsag Ter)

La place de la Liberté (Szabadsag Ter) est une place en U qui se trouve entre le Parlement et la Basilique Szent Istvan et remplace l’ancienne prison des troupes autrichiennes. Comme la plupart des places de Budapest elle est vaste et a son lot de monuments ou de statues honorifiques.

Depuis 1926, à l’angle de Bathory utca et de Hold utca, une flamme éternelle dans une lampe signée Moric Pogany,  rend hommage aux insurgés de 1848 et indique l’endroit où le premier ministre Lajos Batthyany fut exécuté par les Autrichiens le 6 octobre 1849.

 

Si l’on s’aventure dans Bathory utca qui donne sur la place Kossuth où se trouve le Parlement, on peut voir à nouveau, bâtiments rénovés qui côtoient ceux qui ne le sont pas encore…

 

En prenant Nador utca qui mène à notre place, ne pas manquer le portail style sécession de l’immeuble au-dessus du Grey Goose et les statues plus classiques de l’immeuble qui le côtoie.

 

Une fois place de la Liberté, on est une nouvelle fois surpris par sa taille gigantesque.

 

Un petit coup d’œil au dôme central du Parlement non loin de là.

 

Au nord de la place  un obélisque de Karoly  Antal honore les libérateurs russes tombés en 1944/45 pendant le siège de Budapest.

 

Une statue du général américain Harry Hill Bandholtz  lui rend hommage pour avoir empêché les troupes roumaines de piller le Musée National. Un peu plus loin, une autre de Ronald Reagan, signée Istvan Maté, a été érigée le jour du centenaire de l’ancien président américain, en remerciement du rôle que son administration a joué dans la chute du communisme.

 

Le Mémorial en hommage aux victimes de l’invasion allemande pendant la seconde guerre mondiale met en scène l’ange Gabriel (la Hongrie) attaqué par l’Aigle allemand.

 

L’ancienne Bourse qui date de 1905 et abrite à présent le siège de la télévision hongroise est une œuvre d’Ignac Alpar(1905).

 

De même que le  n° 8, La Banque Nationale ( Magyar nemzeti bank) de style éclectique.

 

Les nombreux bas-reliefs illustrent pour la plupart le commerce à travers les siècles avec les notaires rédigeant les actes de vente.

 

En face une autre banque très moderne arbore une sculpture très contemporaine devant ses portes.

 

Impossible d’approcher la Caisse d’Epargne de la Poste construite entre 1900 et 1901 et qui fait à présent partie de la Banque Nationale Hongroise. Œuvre et même chef d’œuvre! d’Odon Lechner.

 

Sa toiture est recouverte de tuiles vernissées polychromes fabriquées par la manufacture Zsolnay.

 

Les abeilles dorées, symboles de l’activité de la Caisse d’Epargne, escaladent les pilastres.

 

A leur sommet, les ruches, quant à elles, symbolisent les économies accumulées.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s