Musée d’Orsay. (7ème)

Avant d’être un musée, Orsay fut un Palais, incendié lors de la Commune de Paris puis une gare, construite en deux ans, achevée en 1900 au moment de l’exposition universelle. Sa structure métallique est plus lourde que celle de la Tour Eiffel et la « nef » plus imposante que celle de Notre Dame. L’architecte qui avait conçu cette gare proposait des façades tout en pierre qui s’intégraient parfaitement à l’environnement. Orsay est réputé pour être l’un des plus beaux musées du monde et son côté atypique y contribue certainement. Le projet de reconversion en musée a muri sous Giscard d’Estaing et s’est achevé presque 10 ans plus tard sous Mitterrand en 1986. Tout comme ceux de Beaubourg et du Louvre il fut qualifié de pharaonique et très controversé. Mais le résultat est là. Pour pénétrer à l’intérieur du musée il faut se lever tôt ou se munir d’un coupe fil tant les visiteurs du monde entier sont nombreux.

Le long de la rue de Lille, les statues à l’extérieur du musée représentant les cinq continents, accueillent fièrement les visiteurs.

Installées jusqu’en 1935 dans les Jardins du Trocadéro les statues d’animaux  devant l’entrée avaient été commandées pour l’Exposition Universelle de 1878 .

Rez de chaussée : L’allée centrale.
Majestueuse et gigantesque, elle offre un superbe écrin aux sculptures exposées et aux expositions temporaires.

Sur ses côtés se trouvent des salles plus petites et plus intimistes où l’on peut admirer les œuvres des plus grands classiques, des romantiques, de Delacroix, Ingres, Degas, Picasso, les impressionnistes avant 1870, le peintre caricaturiste Daumier pour n’en citer que quelques-uns.

Les niveaux supérieurs abritent les collections impressionnistes et post impressionnistes : une multitude de chefs d’œuvre qui inspirent silence et un quasi recueillement…Manet, Monet, Degas (inspiré par la quête des paradis artificiels de Baudelaire), Renoir, Van Gogh, Gauguin, Toulouse Lautrec. Bien sûr les Arts Décoratifs ne sont pas laissés pour compte et quelques salles leur sont dédiées.

Niveau 2.

Galerie des néo et post impressionnistes.

Niveau 5.

La galerie des Impressionnistes.

Le lieu est superbement mis en valeur, les toiles aussi. On finit par s’en arracher au bout de quelques heures qu’on n’a pas vu passer… Ce que je partage est une infime partie de tout ce que j’ai pu revoir, histoire de vous redonner le goût d’y venir ou d’y revenir vous aussi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s