Cahors, la Cathédrale Saint Etienne.

Edifiée sur l’ancien emplacement de l’église bâtie par Saint Didier au 7ème siècle, la Cathédrale a évolué régulièrement au fil du temps et est l’un des plus grands édifices français à coupoles sur pendentifs mélangeant style roman, gothique et byzantin. Une dizaine de chapelles et un cloître exceptionnel se sont agrégés peu à peu à l’ensemble. La cathédrale est classée aux Monuments Historiques depuis 1862 et au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des Chemins de Compostelle.

Lorsqu’on aperçoit la façade ouest de la Cathédrale Saint Etienne de Cahors, on a l’impression d’approcher une forteresse. La façade dotée de deux tours carrées entourant le narthex, lui-même surmonté d’un beffroi, est assez austère et lourde.

Quelques baies étroites essaient d’alléger l’ensemble.

La façade nord, en grès est encore plus imposante avec son énorme avant-porche en forme d’arc de triomphe, sculpté de roses de pierre qui accentue le côté étroit de la rue qui la longe.

Les trois portails méritent qu’on s’y attarde.

Le portail nord qui date du 12ème siècle, est surmonté d’un tympan magnifique relatant l’Ascension du Christ et la vie de Saint Etienne. Au centre, le Christ tient une bible à la main. Deux anges l’entourent. Au-dessous, de chaque côté de la Vierge Marie, se tiennent les apôtres.

De part et d’autre des anges, est racontée la lapidation de Saint Etienne.

Le portail ouest, date de 1135. Deux ogives soutiennent des petites niches très fouillées, elles même surmontées d’une superbe rosace.

Le portail sud, plus sobre, comporte un arc trilobé qui se retrouve dans un grand nombre de portails en Aquitaine et aux alentours. Il date lui aussi de la même époque.

La façade sud permet d’apercevoir en partie les coupoles de seize mètres de diamètre qui culminent à 32 mètres.

A l’intérieur, des peintures du 14ème siècle ont été mises au jour cinq siècles plus tard. Huit figures géantes de prophètes entourent le martyr Saint Etienne. Daniel face au roi David, Jérémie et Ésaïe, Ézéchiel et Habacuc, Esdras et Jonas. Ils foulent au pied des monstres symbolisant les vices dénoncés dans leurs prophéties.

Autour de Saint Étienne en prière, Saint Paul brandissant une épée et treize personnages de la société médiévale: soldats, nobles et paysans.

Dans le choeur, les peintures murales du 14ème siècle ont été repeintes plutôt que restaurées par Cyprien Calmon.

Derrière les orgues, au dos de la porte ouest, une fresque représente la création du monde et le pêché originel.

Des orgues de Ferdinand Picard Lespine, il ne reste que le buffet sculpté en chêne massif.

Des orgues plus contemporaines ont été installées dans le narthex.

C’est en 1736, que fut édifiée une tribune réservée aux Chanoines dans la travée ouest.

La largeur de la nef, 20 mètres d’un mur à l’autre, est exceptionnelle.

Face à la tribune des Chanoines, la chaire à prêcher (1738) est l’oeuvre de François Mounié. A noter: le marbre veiné de rouge et l’abat-voix en noyer surmonté d’un ange.

A ne pas manquer la porte d’accès à la chapelle St Antoine richement décorée.

La chapelle du Saint-Sacrement appelée aussi Chapelle Profonde, Chapelle Notre-Dame ou Chapelle Longue, est une construction qui date du 15ème siècle et est dédiée à la Vierge. Trois évêques de Cahors y ont été inhumés. Le retable de l’Assomption de Marie doré à la feuille a été réalisé entre 1679 et 1681.

Quatre grandes niches sont décorées de scènes ayant trait à l’Enfance du Christ. Ici, l’Annonciation et l’Adoration des bergers.

Une récente restauration de la Chapelle d’Axe destinée à abriter la Sainte Coiffe ne permet plus d’y pénétrer.

Peintures murales, sculptures, dorures agrémentent chacune des multiples chapelles.

C’est le 8 juin 2013 que les vitraux de Gérard Collin-Thiébaut ont été inaugurés. Onze vitraux qui ont pour sujet les quatre évangélistes et dans lesquels l’artiste joue, entre autres, avec les superpositions d’images.

Le cloître, véritable chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant, a été réalisé entre 1493 et 1553.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s