Nove Mesto.

Nove Mesto ou la Nouvelle Ville a été fondée en 1348 par Charles IV.  Elle avait été bien pensée et fonctionnait autour de trois places : la Place Venceslas (marché aux chevaux), la place Senovazne (marché au foin) et la place Charles (marché au bétail).
Deux fois plus grande que la Vieille Ville, elle était surtout habitée par les marchands et des artisans (forgerons, brasseurs…)
A présent, des trois places, il n’en reste plus que deux : la place Venceslas et la Place Charles.

Mais commençons la promenade par le quai Mazaryk..

Outre l’embarcadère de bateaux promenades , et la statue qui signale la hauteur de la dernière plus grande crue,

on y trouve la célèbre « Maison qui danse », appelée également « Ginger and Fred » hommage architectural au couple mythique de l’histoire du cinéma du non moins célèbre architecte Frank Gehry. (La Fondation Vuitton à Paris.Voir post sur Paris 17ème. ) Au 7ème étage,  se trouve  » la Perle de Prague » le restaurant le plus réputé et le plus chic de la ville avec vue sur la Vltava et le Château de Prague.

Sur les quais d’autres bâtiments offrent aux badauds leurs trésors d’architecture,

et dans le quartier tout entier …

La Place Charles.

En son centre, un parc verdoyant et fleuri décoré de statues d’écrivains et de scientifiques célèbres, offre calme et apaisement, dominé par la présence de l’Eglise baroque St Ignace, dédiée à Ignace de Loyola, fondateur de l’ordre des jésuites.

Cette église de style baroque primitif fut ajoutée au Collège Jésuite au 17ème siècle.

L’ancien Collège Jésuite est devenu hôpital universitaire.

 

La Place Venceslas.

Face au Musée National, la statue équestre en bronze de Saint Venceslas . C’est le centre de rassemblement du peuple lors des événements et fêtes nationales.

Une place rectangulaire qui ressemble plus à une très longue avenue qu’à une place… Là aussi un monument dédié aux victimes du communisme appelle au devoir de mémoire.

A la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, de nombreux bâtiments se construisent dans les styles renaissance, baroques, gothique et Art Nouveau. Certains combinent plusieurs styles donnant à la ville ce caractère et ce charme si particuliers. Ils sont Grands magasins, Hôtels, Compagnies d’Assurances ou autres.

L’Art Nouveau est très présent dans des bâtiments ouverts au public. Effectivement beaucoup d’hôtels et de restaurants bordent cette immense place. Certaines façades et intérieurs ont conservé leur aspect Art Nouveau d’origine comme le café de l’Europe.

la Poste…

 

 

 

la Gare…

Achevée en 1901. Immense coupole vitrée, pilastres ornementés, statues décoratives.

En remontant vers la Maison Municipale, la petite Eglise St Henri…

Un peu plus loin, la Synagogue Jubilaire achevée en 1906 doit son nom au 50ème anniversaire du règne de l’Empereur François Joseph 1er qui se fêtait la même année. On l’appelle aussi synagogue de Jérusalem parce qu’elle se trouve dans la rue de Jérusalem. C’est la plus récente et la plus grande synagogue de Prague. Un mélange de style Art Nouveau et Hispano Mauresque.
Sur la façade on peut admirer une grande fenêtre à rosace ornée d’une étoile de David.
A l‘intérieur, le niveau inférieur est réservé aux hommes, et le niveau supérieur, matérialisé par des tribunes, est réservée aux femmes qui disposent de leur propres entrées.
A l’entrée de la Synagogue, les grandes orgues, œuvre d’Emmanuel Stepan, trônent sur une autre tribune.
Chose unique au monde pour une synagogue, l’intérieur est décoré de fresques dans le style de la Sécession viennoise, proche de l’Art Nouveau.

A noter les portes colorées et ornées de vitraux dans le mur latéral.

 

A l’est de la Vieille Ville : la Maison Municipale : « Temple des Arts et de la Représentation » devenue centre culturel au début du 20ème siècle.
C’est l’édifice le plus important de style Art Nouveau de Prague. Il a été construit sur l’emplacement du palais royal médiéval, juste à côté de la Tour poudrière.
La plus grande salle « Smetana » peut accueillir jusqu’à 2000 personnes. La décoration intérieure et extérieure reflète l’art tchèque du début du 20ème siècle.
On y trouve des cafés, restaurants, salles de concert …

Un des cafés meublé et décoré en style Art Nouveau. Plusieurs artistes tchèques de l’époque tel qu’Alfons Mucha apportèrent leur contribution à sa décoration.

2 réflexions sur “Nove Mesto.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s