Léonard de Vinci au Clos Lucé.

En vous présentant l’Exposition sur Le Corbusier et  son Modulor, un autre homme-mesure m’est revenu en mémoire : l’Homme de Vitruve et avec lui le lieu magique et magnifique qu’est le Château du Clos Lucé à Amboise. Devenu roi, François 1er invite Léonard de Vinci à s’y installer en 1516. De Vinci a 64 ans. Il est nommé « premier peintre ingénieur et architecte du roi ». Le Clos Lucé sera sa dernière résidence. (Il y vivra trois ans.) Pour en savoir plus.

Au 11ème siècle, ce château était une demeure fortifiée. Au 15ème siècle, le chemin de ronde devient une galerie à l’italienne qui donne actuellement sur les jardins et sur le parc. La tour de guet du Moyen Age est conservée. La bâtisse médiévale fait place à la demeure de briques roses et de pierre de tuffeau de style Renaissance.


De l’intérieur, on visite la chambre du grand maître et  celle de Marguerite de Navarre (sœur de François 1er).


Au rez-de-chaussée, une chapelle pour Anne de Bretagne que Charles VIII avait fait édifier pour que son épouse y prie en paix.
A côté, on change radicalement d’époque : un salon du 18ème témoigne du temps où la famille d’Amboise étaient propriétaires des lieux. Pour en savoir plus.


Puis Mathurine nous accueille dans sa cuisine qui jouxte la grande salle de réception Renaissance.


A partir des dessins de Léonard de Vinci une quarantaine de maquettes ont été réalisées et construites avec des matériaux semblables à ceux de l’époque. Des réalisations grandeur nature sont mises en scène dans le parc et chacun peut les tester. Les paysages du parc et du Jardin de Léonard ont été créés à partir de dessins et de croquis de l’artiste qui s’intéressait également beaucoup à la Nature. Harmonie, calme… l’endroit est propice à la méditation et à l’observation. Chacun retrouve son âme d’enfant.


Grand musée à ciel ouvert… on déambule parmi les différentes inventions: pour en savoir plus.

Le parc égrène des explications dans chacun de ses recoins….


Les reproductions de ses tableaux jouent de la transparence avec les rayons du soleil : pour en savoir plus.


Des bandes-son accompagnent le voyage : réflexions de l’artiste, douce musique… L’imprégnation est totale. Et la magie opère!
Les machines volantes s’agitent au gré du vent…


Les croquis se mêlent intimement à la nature qui tente parfois de rivaliser…


Des endroits de détente sont prévus…


Non loin de là un pigeonnier du 15ème siècle se dresse fièrement.


A chaque détour, sa découverte…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s