Les Buttes Chaumont. (19ème)

Après mon petit billet sur la Butte Montmartre et la Butte aux Cailles, je ne pouvais pas laisser de côté les Buttes Chaumont, autrefois appelé la Colline du Mont Chauve. C’est l’un des plus grands parcs (25hectares), voulu par Napoléon III qui désirait donner aux jardins publics une place plus importante dans sa politique d’aménagement de la capitale. Il fut inauguré en 1867, à l’occasion de l’Exposition Universelle du Champ de Mars.

Considéré comme l’un des poumons de Paris, il est très fréquenté par les familles mais aussi les pêcheurs et il est également de bon ton  d’y prendre l’apéro dans un des trois bar-restaurants qui s’y trouvent, ce qui en fait un lieu plutôt branché.

Six entrées principales en permettent l’accès. La porte de Crimée se trouve au nord-est du parc.

En forme de gros croissant, le parc est situé sur d’anciennes carrières de gypse, et la promenade peut être sportive à cause du dénivelé très important de ses flancs. (jusqu’à 30m!).  On est loin des jardins à la française. Larges surfaces planes de pelouse sur lesquelles tout un chacun peut choisir de s’allonger et pentes vertigineuses couvertes d’une multitude d’arbres et de plantes d’origines diverses se succèdent et s’entremêlent.

Très vallonné, le parc distille ses trésors les uns après les autres: grotte, cascade, promontoire et sa « folie » en forme de temple gréco-romain. Dans la partie basse, se trouve un lac circulaire alimenté par 3 ruisseaux dont l’un vient du bassin de la Villette. Beaucoup d’oiseaux, attirés par les hauteurs de la butte et la fraîcheur des eaux du lac, côtoient le promeneur.

Sur le lac se dresse un îlot rocheux escarpé de 30m de haut.

Cette île du belvédère est surmontée d’un kiosque des plus romantiques, inspiré du « Temple de la Sibylle » de Tivoli (Italie) et construit en 1869 par Gabriel Davioud.

L’île est accessible par deux ponts. A l’ouest, une passerelle suspendue d’une portée de 65 mètres, (Gustave Eiffel)  et  au sud, un pont en pierre d’une portée de 12 mètres et de 22mètres de haut, surnommé le pont des suicidés…

Sur le flanc sud du lac, une grande cascade culminant à 32m nous  conduit à une ancienne entrée de la carrière, devenue grotte et  décorée de fausses stalactites dont certaines atteignent 8m.

 

Quelques endroits sympas vous attendent pour vous désaltérer ou reprendre des forces.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s