La Plaine Monceau. (17ème)

La Plaine Monceau c’est la partie située dans le dix-septième arrondissement au nord-ouest du huitième, entre Ternes et Batignolles. Fin 19ème, la très grande majorité des immeubles Haussmanniens du dix-septième arrondissement sont en pierre de taille avec balcons forgés, mascarons et  corniches.Vers 1878, apparaissent les bow-windows et les hôtels particuliers de style néo-renaissance. En se promenant de rues en rues, on peut mesurer les influences multiples qui ont inspiré les architectes de cette période.

Métro Courcelles, prendre la rue de Chazelles et faire une petite incursion dans la rue Jadin. Au N°5 bis, la façade d’un ancien atelier style Art Nouveau tranche avec le reste des immeubles de la rue.

Aller rue Fortuny.

Ouverte en 1876 sur des terrains appartenant au peintre animalier Godefroy Jadin, la rue Fortuny est une mine d’hôtels particuliers remarquables. Longtemps habitée par des artistes attirés par la proximité du parc Monceau, elle porte le nom d’un peintre catalan.

Le N°2  a été construit par Alfred Boland et Auguste Latapy et habité par Edmond Rostand.

On doit le décor de céramique polychrome du N°9 à Paul Adrien Gouny.

Le N°13 est l’œuvre de l’architecte Paul-Casimir Fouquiau. C’est un délicat mélange de pierre, brique, mosaïques, marbre et fer forgé. Marcel Pagnol y a vécu entre 1933 et 1950.

Au N°8 la façade Renaissance ornée de statues de pierre  est la plus curieuse. Cet hôtel particulier des architectes Alfred Boland et Auguste Latapy date de 1882.

Au N°14 et au N°22 détails de mosaïque et sculpture.

Le N°17 a été construit par l’architecte  Edouard-Charles Weyland en 1880.

Le N°27 et le N° 29 sont l’œuvre du même architecte Adolphe Viel. Ils étaient occupés par deux reines des nuits parisiennes. Le 27, dont le carrelage souligne les différents étages, par la Belle Otéro et le 29 par la comédienne Geneviève Lantelme.

La tragédienne Sarah Bernhardt habitait au N°35, un hôtel particulier construit en 1876 par l’architecte et peintre Nicolas-Félix Escalier.

Le N°42 avait été construit en 1879 par l’architecte Alfred Boland pour le maître verrier Joseph-Albert Ponsin. Malheureusement, la mosaïque d’origine primée à l’exposition de 1878 n’existe plus.

Place du Général Catroux, L’hôtel Gaillard étant en travaux, il restait tout un lot d’hôtels particuliers dignes d’intérêt.

Au N°14, l’Hôtel Fournier commencé en 1877 sous la direction de l’architecte Hippolyte Duttenhofer. C’était une dépendance de l’ambassade de Russie. Aujourd’hui, il abriterait l’Agence de presse russe Rossiya Sevodnia.

Au N°6, l’immeuble construit par l’architecte Georges Hennequin est un peu plus tardif et date de 1907.

Le N°2 élégant immeuble de style Renaissance et le N°8 offrent des façades plus délicates.

La rue Jacques Bingen n’est pas en reste et offre de belles façades elle aussi …

tout comme la rue de Tocqueville.

Au N°2bis de la rue Léon Cosnard, l’immeuble style Art Nouveau, est l’ œuvre de Charles Plumet  (architecte, décorateur et céramiste français) et date de 1893.

A l’angle de la rue Cosnard et de la rue Legendre, un exemple d’immeuble haussmannien légèrement transformé.

et face à lui au N°19, l’hôtel particulier d’Aimé Guerlain (fils du célèbre parfumeur) reconnaissable à ses briques bicolores qui forment des losanges sur un des pans de la maison. L’architecte Antoine Selmersheim y a mêlé les styles. Le pignon à escalier sur la rue de Tocqueville est d’influence flamande, les fenêtres néo-Renaissance, les baies et le décor de brique et de pierre d’influence française et italienne.

La rue des Dames est une charmante rue pleine de boutiques, de bars et restos sympas, rétros et branchés.

et l’humour n’est pas oublié!

La rue de Lévis est une ancienne voie romaine qui menait de Paris à Argenteuil. Elle doit son nom au Duc propriétaire du Château de Monceau au 18ème siècle et c’est autour de cette rue que s’est fait le quartier. Son atout cœur? rue piétonne et vieilles enseignes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s