La Place de la Concorde. (8ème)

La plus grande place de Paris (un peu plus de 8 hectares) est située sur la rive droite dans le huitième arrondissement. Elle relie les Champs Elysées aux Jardins des Tuileries à l’ouest, donne sur la rue Royale au nord et permet l’accès au pont de la Concorde au sud. C’est sous Louis XV et en son honneur que la place a été créée et c’est  l’architecte Jacques Ange Gabriel qui lui a donné sa forme octogonale matérialisée par la suite par les huit statues des principales villes de France.

Entre 1836 et 1846 la place est transformée par l’architecte Jacques Ignace Hittorff. La mise en place de l’obélisque, les deux fontaines, les statues des huit principales villes de France, les lampadaires et les colonnes rostrales datent de cette époque. C’est à la fin de la Terreur que la place est rebaptisée Place de la Concorde.

Sur le terre-plein central, l’obélisque de Louxor encadré par deux fontaines.

Au nord de la place, J.A Gabriel a réalisé les deux hôtels particuliers qui encadrent la rue Royale. L’Hôtel Crillon à gauche et l’Hôtel de la Marine à droite. Anciennement Ministère de la Marine, il est actuellement en travaux pour devenir un Musée de la Marine.

L’obélisque offert par l’Egypte à la France, provient du temple de Louxor. Son voyage durera sept ans. Il est classé monument historique depuis 1936. On doit à l’égyptologue Christiane Desroches Noblecourt la mise en place en 1998 du pyramidion doré qui mesure 3,60m de haut. Il est en bronze revêtu de feuilles d’or.

Deux des faces de l’obélisque illustrent son histoire: son démontage, son transport et son remontage.

Les trois colonnes de hiéroglyphes sur chaque face racontent les victoires de Ramsès II.

Les Colonnes rostrales font 9,60m de haut. Les proues de navire s’adaptaient à l’éclairage au gaz.

Les statues, quelque peu noircies par la pollution, des huit principales villes de France  dessinent le contour de l’octogone imaginé par J.A.Gabriel.

Les  deux fontaines célèbrent l’arrivée de l’eau à Paris. Inaugurées le premier mai 1840 par le préfet Rambuteau, la Fontaine des Mers au sud et la Fontaine des Fleuves au nord, de part et d’autre de l’obélisque, glorifient le Génie Naval de la France. De nombreux artistes ont été sollicités pour réaliser toutes ces statues.

La Fontaine des Fleuves est composée de figures assises qui représentent le Rhin et le Rhône, des produits des régions traversées par les fleuves: fruits, fleurs, raisins, blé, et des statues de la navigation fluviale, de l’Agriculture et de l’Industrie.

Dans la Fontaine des Mers,  six figures représentent l’Océan, la Méditerranée, la pêche (poissons, coraux, perles et coquillages.) Des cygnes et trois Génies symbolisent la Navigation maritime, le Commerce et l’Astronomie.

Les Chevaux de Marly encadrent l’Avenue des Champs Elysées.

Réalisés entre 1743 et 1745, ils représentent des chevaux fougueux cabrés en prise avec leurs palefreniers, « nus et musculeux, leurs corps tendus par l’effort ». En marbre de Carrare, ils sont l’œuvre de Guillaume Coustou. Depuis 1984, les originaux sont conservés au Louvre. Ils ont été remplacés par des copies en marbre reconstitué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s