Les ponts de l’île Saint Louis. (4ème)

A l’origine, à cet endroit se trouvaient deux îlots : l’île aux vaches, qui était un champ de pâturage, et l’île Notre-Dame. Ce n’est qu’au début du 17e siècle, précisément en 1614 que le petit canal qui les séparait fut comblé et que ces deux îlots furent réunis pour former l’île St Louis. Des ponts furent alors construits au fur et à mesure de l’urbanisation de l’île pour la relier à la Capitale.

Trois ponts pour la relier à la rive droite: Le pont Louis Philippe, le pont Marie et le pont de Sully et deux ponts pour la relier à la rive gauche, le pont de la Tournelle et le pont de Sully. Le pont St Louis la relie à l’île de la Cité.

Le pont Louis Philippe.

C’était originellement un pont suspendu détruit et reconstruit entre août 1860 et avril 1862 sous Napoléon. Ce pont de pierre, d’une centaine de mètres, relie l’île au quartier St Gervais. Trois arches, dont chaque pile de 4m de large est surmontée d’une rosace métallique entourée d’une couronne de feuillage en pierre. Les garde-corps en pierre ont été remplacés à l’identique en 1995. Il permet d’avoir une vue intéressante sur les deux bras de la Seine et ses deux îles ainsi que sur les hôtels particuliers de l’île St Louis.

Le Pont Marie, du nom de l’ingénieur Christophe Marie date du 17ème siècle et relie le quai Célestin au quai d’Anjou. C’est donc l’un des plus anciens ponts de Paris. Cinq arches d’inégales largeurs sur 92 mètres de long commencées en 1614 et terminées en 1635. Les niches que l’on aperçoit n’ont jamais abrité de statues.

Le Pont de Sully.

Un pont en deux parties construit en 1876, à l’extrémité de l’île Saint Louis, au moment des grands travaux du Baron Haussmann par Paul Vaudrey et Gustave Brosselin.

La partie nord, la plus petite, franchit le petit bras de la Seine. Une arche centrale en fonte de 46m et deux de 15mètres en maçonnerie relie le quai Henri IV à l’extrémité du quai d’Anjou.

La partie sud constituée de trois arches en fonte d’un total de 159m est beaucoup plus longue. Elle relie le quai de Béthune  à la rive gauche.

Le Pont de la Tournelle.

Dans le prolongement du Pont Marie et de la rue des deux ponts, le Pont de la Tournelle permet de passer de l’île St Louis au quartier St Germain dans le 5ème arrondissement. Le pont actuel, 120m de long pour 23m de large, œuvre des architectes Pierre et Louis Deval, date de 1928. Il doit son nom à la présence, au même endroit, d’une tourelle de l’enceinte de Philippe Auguste construite à la fin du XIIème siècle. Une grande arche centrale et deux plus petites sur chaque rive, c’est avec le pont du Carrousel le seul pont en béton armé.

Sur la rive gauche un pylone de plus de 15 mètres de haut surmonté de la statue de Ste Geneviève ( la patronne de Paris) œuvre de Paul Landowski.

Du pont, une belle perspective sur Notre-Dame.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s