La Campagne à Paris. ( 20ème)

Inaugurée le 20 juin 1926, au nord-est de Paris dans le 20ème, près de la Porte de Bagnolet, sur les hauteurs d’une butte ( fondée sur une ancienne carrière de gypse), « La campagne à Paris » c’est le nom d’un quartier construit au début du vingtième siècle en coopérative ( à l’instigation du pasteur Sully Lombard) pour permettre à des ouvriers d’accéder à la propriété et c’est aussi le nom de la société qui avait acquis le terrain en 1908.

Ici, pas de grands monuments célèbres mais un endroit insolite et unique où règnent le calme et le silence, denrée rare à Paris. Ceux qui viennent par ici en voiture y habitent ou rendent visite à quelqu’un.

Tout commence avec des escaliers un peu comme à Montmartre puisqu’on est sur une butte. Celui de la rue de Mondonville (du nom du compositeur et violoniste Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville) qui permet d’accéder à la rue Irénée Blanc tout comme celui de la rue Siegfried est ombragé et habillé de lierre et de glycine.

De même les panneaux indicateurs des rues.

Un air de petit village de campagne avec ses ruelles pavées et ses maisons  de briques et de pierre qui évoquent les pavillons londoniens. Tout comme dans le quartier de la Mouzaïa dans le 19ème, les lampadaires à l’ancienne ajoutent au charme suranné de l’endroit.

Les maisons sont toutes mitoyennes. Malgré tout, elles ne sont pas l’œuvre du même architecte donc elles se distinguent bien les unes des autres et chacune garde son originalité. Les façades sont décorées par l’ajout de mosaïques, d’incrustations dans les murs ou de marquises en fer forgé. Des motifs de brique ornent certaines façades de pierre. Certains habitants actuels ont osé la touche de couleur pour se désolidariser de l’ensemble.

Les murs débordent de lierre et les arbres offrent de façon régulière leur ombre protectrice. Dans les jardinets coquets, rosiers et glycine poussent à profusion.

Les portes se différencient par leurs marquises, leur couleur, et la végétation qui les habillent.

Les fenêtres le plus souvent étroites se dissimulent parfois derrière des tapis de verdure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s